NOUS CONTACTER

0825 334 335

du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

Etape 1
objet de ma demande

    Etape 2
    Choix du mode de contact

      Etape 3
      mes disponibilités

        Etape 4
        Mes coordonnées

          sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

          Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

          Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
          Veuillez sélectionner un mode de contact.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

          Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

            Informations personnelles

          1. Votre Entreprise

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            Valider et envoyer ma demande

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Votre demande de contact a bien été envoyée

          Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Fermer la fenêtre

          DEVENIR CLIENT

          0825 334 335

          du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

          Etape 1
          Mes disponibilité

            Etape 2
            Mes coordonnées

              Etape 3
              Informations complémentaires

                Etape 4
                Préparation du rendez-vous

                  Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

                  Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

                  Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Etape suivante

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Merci pour votre confiance

                  Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  fermer la fenêtre

                  8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
                  60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
                  12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Trouvez votre solution

                  Vous voulez...
                  Dans quel but ?
                  Pour quel objectif ?

                  Les faits à l’origine de la décision du Conseil d’Etat

                  En l’espèce, la problématique soumise au Conseil d’Etat était de savoir dans quelle catégorie il convient d’imposer la plus-value résultant de l’exercice d’options d’achat consenties à un dirigeant, hors du cadre légal des stocks-options, dans un contexte de « management package ».

                  Au cas particulier, dans le cadre d’un LBO, un dirigeant s’est associé à des investisseurs financiers pour constituer une holding de reprise de son groupe. Le dirigeant s’est vu octroyer, au terme d’un pacte d’actionnaires, une option d’achat portant sur les actions de la holding dont il avait pris la direction, à un prix fixé à l’avance, moyennant le paiement d’une indemnité d’immobilisation.

                  Quelques années plus tard, le dirigeant avait levé l’option d’achat et acquis les actions de la holding au prix fixé, avant de les céder le lendemain à une société tierce pour un prix huit fois supérieur. La cession était en l’occurrence assortie d’une garantie de passif.

                  A la suite d’un contrôle, l’administration fiscale avait remis en cause l’imposition du revenu retiré de la vente des actions dans la catégorie des plus-values de cession de valeurs mobilières taxables, à l’époque des faits, au taux proportionnel de 16%.

                  Estimant que le gain avait le caractère d’un complément de rémunération, elle l’avait imposé dans la catégorie des traitements et salaires et soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

                  Le dirigeant avait alors contesté ces suppléments d’imposition.

                  Une imposition du gain d’exercice de l’option en salaire confirmée

                  ​Si le dirigeant s’est vu obtenir gain de cause en première instance, le jugement rendu a cependant été annulé par la Cour administrative d’appel de Paris (CAA de Paris, 28/11/2012 n° 11PA03464) qui a confirmé la position de l’administration fiscale.

                  L’arrêt du Conseil d’Etat confirme la décision de la Cour administrative d’appel qui, compte tenu des circonstances d’exercice de l’option d’achat d’actions, a notamment motivé sa décision à partir des éléments suivants qui semblent avoir été décisifs :

                  • l’indemnité d’immobilisation versée par le dirigeant (13 613 € en l’espèce) en contrepartie de l’option d’achat d’actions, « d’un montant inférieur à 1% du gain retiré » par le dirigeant, avait, « un caractère modique » ne permettant pas d’établir l’existence d’un risque financier.
                  • la levée de cette option était, en outre, subordonnée à l’exercice de fonctions de direction au sein du groupe pendant au moins cinq ans et le nombre d’actions pouvant être acquises dépendait du taux de rendement interne de l’investissement réalisé.

                  ​Ainsi, la faculté pour le dirigeant de réaliser une plus-value en levant l’option ou d’éviter une perte en renonçant à l’exercer trouvait son origine dans un contrat de travail.

                  Somme toute, dès lors que les titres sont attribués dans des conditions octroyées eu égard à la qualité de salarié ou de mandataire social sans prise de risque financier ou en contrepartie d’un investissement modique, les gains qui en sont issus constituent un complément de rémunération imposable dans la catégorie des traitements et salaires.

                  Rédigé par l'Ingénierie Patrimoniale de BNP Paribas Banque Privée

                  Avril 2015