NOUS CONTACTER

0825 334 335

du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

Etape 1
objet de ma demande

    Etape 2
    Choix du mode de contact

      Etape 3
      mes disponibilités

        Etape 4
        Mes coordonnées

          sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

          Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

          Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
          Veuillez sélectionner un mode de contact.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

          Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

            Informations personnelles

          1. Votre Entreprise

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            Valider et envoyer ma demande

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Votre demande de contact a bien été envoyée

          Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Fermer la fenêtre

          DEVENIR CLIENT

          0825 334 335

          du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

          Etape 1
          Mes disponibilité

            Etape 2
            Mes coordonnées

              Etape 3
              Informations complémentaires

                Etape 4
                Préparation du rendez-vous

                  Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

                  Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

                  Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Etape suivante

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Merci pour votre confiance

                  Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  fermer la fenêtre

                  8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
                  60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
                  12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Trouvez votre solution

                  Vous voulez...
                  Dans quel but ?
                  Pour quel objectif ?

                  Quelles relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne après le Brexit ?

                  À la suite du déclenchement, le 29 mars, de l’article 50 du traité sur l’Union européenne par le gouvernement britannique, les relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE) entrent dans une nouvelle ère, qui devrait se conclure par un départ formel du Royaume-Uni de l’UE d’ici deux ans. « Devrait », parce que la période pré et post-référendum nous a déjà réservé beaucoup de surprises. Mieux vaut donc être prudent lorsque l’on parle de l’avenir.

                  Ainsi, certains experts en droit estiment que le déclenchement de l’article 50 n’est pas irrévocable… Ce n’est pas l’impression que donne le gouvernement britannique ni, d’ailleurs, la Commission européenne. Des deux côtés, on se prépare aux négociations, qui se dérouleront vraisemblablement en deux étapes, d’abord sur les termes de la séparation, puis, une fois ces termes définis, sur les modalités des relations commerciales post-Brexit.

                  Ces modalités sont extrêmement importantes au vu de l’intensité du commerce entre l’UE et le Royaume-Uni : commerce de biens du côté de l’UE et commerce de services du côté du Royaume-Uni. Le bon sens voudrait donc que l’on parvienne à un accord qui minimiserait l’impact de la sortie mais la réalité risque d’être bien plus compliquée. L’UE insistera notamment sur la nécessité de respecter les quatre libertés (de biens, de services, de capitaux et de personnes) pour accéder au marché unique, tandis que le gouvernement britannique devra contenter ceux qui ont voté pour le Brexit.

                  L’impact encore incertain de l’article 50 sur l’activité économique

                  Les conséquences économiques restent indéterminées. Les prévisionnistes feront preuve de prudence, d’autant plus que les retombées immédiates négatives du vote avaient été largement surestimées, y compris par la Banque d’Angleterre, qui avait rapidement réagi en assouplissant sa politique monétaire début août 2016. La chute de la livre sterling, qui a dopé les exportations, et le tourisme, ont amorti le choc. La Bourse a réagi favorablement, ce qui a aidé sur le plan psychologique, tandis que les consommateurs ont gardé le moral.  Seul vrai signe tangible d’un impact négatif : le fléchissement des projets d’investissements des entreprises.

                  Dans les prochains mois, on devrait toutefois progressivement s’orienter vers une conjoncture britannique plus molle, avec une consommation des ménages qui risque de pâtir de la hausse de l’inflation (impact de la baisse de la devise et de la hausse du prix du pétrole) et des investissements qui devraient souffrir de l’attentisme des entreprises face à l’incertitude de l’issue des négociations. En effet, le seul fait d’entamer les négociations rend l’incertitude pour les entreprises, et par extension pour leurs salariés, plus aiguë.  

                  Le déclenchement de l’article 50 lance ainsi un compte à rebours qui nous rapproche d’une nouvelle réalité dont on ignore encore les détails. Ce n’est pas une coïncidence si, récemment, certaines institutions financières, de même qu’un constructeur automobile, ont déclaré que le Brexit pourrait finir par influencer la localisation de nouveaux recrutements et de la production. Plus les négociations s’avèrent difficiles – chose qui n’est pas à exclure étant donné qu’un processus de négociation comporte un volet important de guerre psychologique –, plus l’on peut s’attendre à des commentaires inquiets des entreprises des deux côtés de la Manche. Restera à voir si et dans quelle mesure ils influenceront les choix d’investissements.

                  Nous vous

                  recommandons également

                  Article

                  Chiffres, prévisions économiques et financières : Chiffres, prévisions éco et financières : 17 au 23 mars 2017

                  Données macro-économiques, une revue des marchés, prévisions économiques et financières…Des informations utiles à la vie de votre entreprise.

                  EN SAVOIR PLUS

                  Sur le Web

                  CONSULTEZ LE PORTAIL DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES DE BNP PARIBAS

                  Actualités, publications, chiffres-clés, prévisions, retrouvez toutes les analyses de la direction des Études économiques BNP Paribas

                  EN SAVOIR PLUS