NOUS CONTACTER

0825 334 335

du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

Etape 1
objet de ma demande

    Etape 2
    Choix du mode de contact

      Etape 3
      mes disponibilités

        Etape 4
        Mes coordonnées

          sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

          Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

          Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
          Veuillez sélectionner un mode de contact.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

          Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

            Informations personnelles

          1. Votre Entreprise

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            Valider et envoyer ma demande

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Votre demande de contact a bien été envoyée

          Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Fermer la fenêtre

          DEVENIR CLIENT

          0825 334 335

          du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

          Etape 1
          Mes disponibilité

            Etape 2
            Mes coordonnées

              Etape 3
              Informations complémentaires

                Etape 4
                Préparation du rendez-vous

                  Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

                  Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

                  Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Etape suivante

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Merci pour votre confiance

                  Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  fermer la fenêtre

                  8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
                  60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
                  12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Trouvez votre solution

                  Vous voulez...
                  Dans quel but ?
                  Pour quel objectif ?

                  Cet arrêt de principe se prononce sur l’impact en matière d’exonération d’ISF, de la détention d’actifs logés dans des filiales ou sous-filiales d'une société constituant un bien professionnel pour le contribuable. L’arrêt précise que la nature de ces actifs, n’a pas à être prise en compte pour apprécier l’éligibilité à l’exonération d’ISF au titre des biens professionnels.

                  Principes de l’exonération d’ISF au titre des biens professionnels

                  L’ISF est exigible sur l’ensemble des biens composant le patrimoine du redevable. Toutefois, des exonérations sont prévues notamment pour les biens professionnels sous réserve de remplir un certain nombre de conditions.

                  L article 885 O ter du CG I limite la portée de l’exonération de taxation des biens professionnels aux seuls éléments nécessaires à l’exercice de l’activité   : « seule la fraction de la valeur des parts ou actions d’une société correspondant aux éléments du patrimoine social nécessaires à l’activité de cette société peut être considérée comme un bien professionnel exonéré ». Dans ce cas particulier, était en cause l’interprétation qu’il convient de donner à cet article.

                  Les faits soumis à l’appréciation des juges

                  Des époux détenaient l’intégralité du capital d’une société A qui exerçait une activité commerciale et dont les titres étaient éligibles à l’exonération d’ISF au titre des biens professionnels. Cette même société détenait par ailleurs 100% du capital de la société B exerçant également une activité commerciale. La société B détenait aussi 100% du capital d’une filiale C. Cette filiale contrôlait elle-même le capital de plusieurs sous-filiales détenant différents immeubles donnés en location nue à des locataires extérieurs du groupe (cf. Illustration ci-dessous).

                  llustration de la situation en cause

                  Illustration ISF et biens professionnels exonérés

                  La position de l’administration fiscale

                  L’administration fiscale a adressé une notification de rectification de leur ISF aux époux, estimant que la société A, au travers de la détention des sociétés B et C, possédait un patrimoine immobilier qui n’apparaissait pas nécessaire à son activité. Les conditions d’exonération posées par l’article 885 O ter du CGI n’étaient donc pas respectées. Sur ce fondement, l’administration fiscale a ainsi exclu de l’exonération d’ISF, la quote-part de la valeur des titres de la société A correspondant aux immeubles détenus par les sous-filiales de la société C. La question ainsi posée à la Haute juridiction était : lorsqu’une société détient des filiales, voire des sous-filiales, l’exigence d’« éléments du patrimoine social nécessaires à l’activité »  s’applique-t-elle également à ces filiales et sous-filiales ? Ou seulement à la société de tête susceptible d’être qualifiée de bien professionnel pour le contribuable concerné ?

                  La position de la Cour de Cassation

                  La Cour de cassation considère que l’article 885 O ter du CGI, qui limite la portée de l’exonération de taxation des biens professionnels est d’interprétation stricte :  son champ d’application ne s’étend pas  aux actifs des filiales et sous-filiales des sociétés constituant un groupe.
                  La position des juges de première instance et d’appel est ainsi confirmée : la lettre de l’article 885 O ter du CGI ne permet à l’administration fiscale de vérifier si les actifs sont nécessaires à l’activité que pour ceux appartenant à la société qui constitue le bien professionnel du contribuable, à l’exclusion de ceux détenus par ses filiales ou sous-filiales.

                  Quelles conséquences en pratique ?

                  Au regard de cette jurisprudence, il semblerait que le fait de loger des actifs non affectés à l’exploitation, au sein de filiales ou sous-filiales d’une société considérée comme outil de travail éligible à l’exonération d’ISF, permettrait d’exonérer l’ensemble de la valeur de la société, sans qu’une fraction ne soit requalifiée. 

                  Toutefois, il convient d’être particulièrement vigilant concernant la portée de cette décision à l’avenir. On ne peut en effet exclure que l’article 885 O ter du CGI soit revu dans le cadre d’une prochaine loi de finances afin de remettre en cause la portée pratique de cette décision.

                  *Cour de Cassation, Chambre Commerciale, 20 octobre 2015 n°14-19598

                  Cet article vous est proposé par l'Ingénierie Patrimoniale de BNP Paribas Banque Privée

                  Décembre 2015