DEVENIR CLIENT

0825 334 335

du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

Etape 1
Mes disponibilité

    Etape 2
    Mes coordonnées

      Etape 3
      Informations complémentaires

        Etape 4
        Préparation du rendez-vous

          Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

          Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

          Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Etape suivante

          Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

            Informations personnelles

          1. Votre Entreprise

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            Etape suivante

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Etape suivante

          Merci pour votre confiance

          Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          fermer la fenêtre

          8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
          60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
          12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

          NOUS CONTACTER

          0825 334 335

          du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

          Etape 1
          objet de ma demande

            Etape 2
            Choix du mode de contact

              Etape 3
              mes disponibilités

                Etape 4
                Mes coordonnées

                  sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

                  Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  étape suivante

                  comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

                  Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
                  Veuillez sélectionner un mode de contact.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  étape suivante

                  Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

                  Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  étape suivante

                  Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Valider et envoyer ma demande

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Votre demande de contact a bien été envoyée

                  Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Fermer la fenêtre

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Trouvez votre solution

                  Vous voulez...
                  Dans quel but ?
                  Pour quel objectif ?

                  Le 28 octobre 2014, un décret a précisé les modalités d’application du nouveau dispositif d’information préalable des salariés en matière de cession d’entreprise. 
                  Les cessions concernées sont celles pour lesquelles l’entrée en négociation exclusive est intervenue à compter du 1er novembre 2014. Enfin, une mission parlementaire évaluera, début 2015, les conditions concrètes de mise en œuvre de ce droit et émettra des recommandations pour faciliter et accompagner les transmissions et reprises d’entreprises.

                  Pour en savoir plus, découvrez ci-dessous un zoom sur le contenu de ce dispositif.

                  Un droit d'information général

                  La loi introduit une mesure d’information générale à destination des salariés devant s’exprimer tout au long de la vie de l’entreprise.

                  Dans les sociétés de moins de 250 salariés, l’employeur devra désormais informer périodiquement son personnel sur les possibilités de reprise par les salariés. L’information aura lieu tous les trois ans et portera, en particulier, sur les conditions juridiques de la reprise, notamment, sur les dispositifs d’aide.​

                  Un droit d'information sur un projet de cession

                  La loi crée aussi pour le chef d’entreprise une obligation d'information des salariés des PME en cas de cession d'un fonds de commerce, de parts sociales, d’actions ou de valeurs mobilières donnant accès à la majorité du capital.

                  Ainsi les salariés pourront présenter, le cas échéant, une offre de rachat. Cette obligation d’information ne remet pas en cause le droit du cédant de vendre au prix qu’il souhaite. D’autre part, la transmission d’un bloc minoritaire n’est pas visée par l’obligation d’informer les salariés.

                  Par ailleurs, ne sont pas concernées :

                  • Les cessions intervenant dans un cadre familial : à un conjoint, un ascendant ou un descendant,
                  • les cessions concernant une succession ou liquidation du régime matrimonial,
                  • les cessions dans le cadre d'une procédure de conciliation, de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaires.

                  Le décret ne contient pas de précisions quant au traitement à retenir lors d’un rachat effectué par une société dont les membres du groupe familial sont associés.

                  Les modalités pratiques

                  Dans les entreprises de moins de 50 salariés, ou dans celles de 50 à 249 salariés n'ayant ni comité d'entreprise ni délégués du personnel, les salariés devraient être informés d'un projet de cession, au plus tard deux mois avant ladite cession. Lorsque le propriétaire d’un fonds de commerce n’en est pas l’exploitant, l'information est d’abord notifiée à l’exploitant et le délai de deux mois court à compter de cette notification.

                  Dans les entreprises de 50 à 249 salariés disposant d'un comité d'entreprise, les salariés devront être informés du projet de cession au plus tard en même temps que le comité d'entreprise le serait en application de l'article L 2323-19 du Code du travail.

                  Le cédant se doit uniquement d’informer les salariés de sa volonté de céder et de la possibilité pour eux de présenter une offre de rachat : la loi n’impose la transmission d’aucune autre information et d’aucun document relatif au fonctionnement, à la comptabilité ou à la stratégie de l’entreprise.

                  Les salariés peuvent être informés par tous moyens ( réunion d’information avec signature de registre, affichage, courrier électronique, lettre remise en main propre, acte extra judiciaire…).

                  Les salariés seront, quant à eux, tenus à une obligation de discrétion. Ceux d’entre eux qui seraient intéressés pourront se faire assister par une personne de leur choix telle qu'un représentant de la chambre de commerce et d‘industrie régionale, de la chambre régionale d'agriculture ou de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat.

                  Enfin, le cédant reste totalement libre de choisir s’il souhaite ou non entrer en négociation avec un ou plusieurs salariés.

                  Pour aller plus loin...

                  Sur le site economie.gouv.fr, consulter le guide pratique à destination des salariés et des chefs d’entreprise portant sur les modalités techniques de l’information des salariés publié par le Gouvernement.

                  Février 2015