NOUS CONTACTER

0825 334 335

du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

Etape 1
objet de ma demande

    Etape 2
    Choix du mode de contact

      Etape 3
      mes disponibilités

        Etape 4
        Mes coordonnées

          sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

          Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

          Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
          Veuillez sélectionner un mode de contact.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

          Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

            Informations personnelles

          1. Votre Entreprise

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            Valider et envoyer ma demande

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Votre demande de contact a bien été envoyée

          Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Fermer la fenêtre

          DEVENIR CLIENT

          0825 334 335

          du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

          Etape 1
          Mes disponibilité

            Etape 2
            Mes coordonnées

              Etape 3
              Informations complémentaires

                Etape 4
                Préparation du rendez-vous

                  Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

                  Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

                  Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Etape suivante

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Merci pour votre confiance

                  Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  fermer la fenêtre

                  8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
                  60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
                  12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Trouvez votre solution

                  Vous voulez...
                  Dans quel but ?
                  Pour quel objectif ?

                  En zone euro, la chute des cours du pétrole fait basculer l’inflation en territoire négatif

                  L’inflation est bel et bien en train de devenir négative en zone euro. En décembre 2014, l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) s’est replié, de 0,2% sur un an. Cela n’est pas la première fois. Les prix avaient déjà baissé courant 2009, suite à la crise financière et la chute associée des cours du pétrole. Mais l’expérience avait été de courte durée. Dès l’été 2011, le prix du Brent retrouvait des sommets ; l’inflation se rapprochait de 3%, ce qui amenait la Banque centrale européenne (BCE) à remonter ses taux d’intérêt, en pleine crise des dettes souveraines. La suite est connue. Trois ans après,  dont deux passés en récession, la zone euro expérimente à nouveau des baisses de prix.

                  Contrairement à celui de 2009, l’épisode de baisse des prix pourrait durer

                  D’abord parce que le contrechoc pétrolier a des chances de se prolonger. Ses causes, telles la modération de la demande chinoise, l’explosion de l’offre nord-américaine d’hydrocarbures, ou la guerre des prix menée par l’Arabie Saoudite, ne sont pas anecdotiques. Ensuite parce que la chute des cours du brut se greffe sur une tendance sous-jacente des prix quasi étale : début 2009, l’inflation hors alimentation et énergie était encore voisine de 2% ; un temps entretenue par les hausses de fiscalité indirecte, elle n’a, depuis, cessé de ralentir. Elle s’établit aujourd’hui à 0,8% (cf.graphique).

                  Inflation en baisse dans la zone euro

                  Les anticipations fléchissent, et la Banque Centrale Européenne renforce son dispositif de soutien monétaire au crédit et à l’inflation

                  Bien que fraîchement actualisées, les projections de la BCE sont d’ores et déjà caduques. Basées sur une hypothèse de cours du pétrole à 85 dollars par baril, elles retiennent pour 2015 une inflation moyenne de 0,7% en zone euro. La réalité sera plus proche de zéro, voire négative, c'est pourquoi la BCE a annoncé le renforcement des mesures de soutien monétaire à l’économie et aux prix.

                  La baisse de l’euro : quels impacts pour les entreprises ?

                  La baisse de l'euro s'accentue et devrait aider les entreprises exportatrices, après plusieurs années difficiles, marquées par la contraction de la demande au Sud de la zone euro et les "dévaluations internes" pratiquées par certains pays voisins (Espagne, Portugal..)

                  L'euro fort avait notamment eu pour conséquence, jusqu'en 2014, de mettre les marges sous pression.

                  Cela devrait être moins le cas désormais, d'autant que le CICE monte en charge et que le  pacte de responsabilité prévoit des allègements de charges sur les bas salaires en 2015.

                  Janvier 2015