NOUS CONTACTER

0825 334 335

du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

Etape 1
objet de ma demande

    Etape 2
    Choix du mode de contact

      Etape 3
      mes disponibilités

        Etape 4
        Mes coordonnées

          sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

          Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

          Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
          Veuillez sélectionner un mode de contact.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

          Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

            Informations personnelles

          1. Votre Entreprise

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            Valider et envoyer ma demande

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Votre demande de contact a bien été envoyée

          Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Fermer la fenêtre

          DEVENIR CLIENT

          0825 334 335

          du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

          Etape 1
          Mes disponibilité

            Etape 2
            Mes coordonnées

              Etape 3
              Informations complémentaires

                Etape 4
                Préparation du rendez-vous

                  Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

                  Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

                  Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Etape suivante

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Merci pour votre confiance

                  Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  fermer la fenêtre

                  8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
                  60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
                  12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Trouvez votre solution

                  Vous voulez...
                  Dans quel but ?
                  Pour quel objectif ?

                  ÉDITORIAL DE WILLIAM DE VIJLDER - DIRECTEUR DE LA RECHERCHE ÉCONOMIQUE DE BNP PARIBAS.

                  Une croissance boostée par des indicateurs favorables

                  Il est vrai que les facteurs de soutien ne manquent pas. Les taux d’intérêt bas alimentent la demande du crédit ; les enquêtes de la BCE montrent que l’accès au crédit est facile ce qui indique que la politique monétaire porte ses fruits et la politique budgétaire est légèrement expansionniste. Des éléments psychologiques qui s’expriment par un regain de confiance jouent également en faveur de la croissance. Une conjoncture dont on ne peut donc que se réjouir, mais attention à ne pas tomber dans le piège de l’extrapolation simpliste, les perspectives à moyen termes ne sont pas forcément aussi positives.

                  En effet, un fléchissement est à redouter au deuxième trimestre 2016 si l’on regarde les statistiques récentes de la production industrielle et des ventes au détail. Une prévision que confirme la tendance à la baisse des indicateurs de sentiment des ménages et des industriels. Les chiffres récemment publiés des entrées de commandes permettent déjà de se faire une première idée de la situation pour le deuxième semestre qui s’oriente vers une stabilisation du taux de croissance. Au final, l’année 2016 devrait tout de même être un bon millésime sur le plan de la croissance.

                  Une embellie de courte durée

                  S’il est encore trop tôt pour parler avec certitude de 2017, rappelons que récemment, lors de la présentation de ses nouvelles prévisions, la Commission Européenne a annoncé trois scenarios défavorables à la croissance :

                  • une hausse de l’inflation, en grande partie due à une hausse en glissement annuel de l’inflation liée au prix de pétrole
                  • les effets retardés d’un euro qui s’est raffermi par rapport à la moyenne des partenaires commerciaux de la zone euro
                  • une politique budgétaire qui cesserait de donner une impulsion positive à la conjoncture.

                  Autre nuage possible dans le ciel économique, l’économie américaine dont les statistiques et enquêtes envoient des signaux contradictoires :

                  • baisse de l’enquête ISM* après une remontée le mois précédent ;
                  • un taux de chômage très bas mais des créations d’emplois qui ralentissent ;
                  • perte de confiance du côté des petites entreprises ;
                  • hausse des coûts salariaux unitaires en raison d’une productivité qui stagne ;
                  • pression sur les marges des entreprises.

                  Dans ce contexte, les ménages joueront un rôle crucial et le défi de la Réserve Fédérale reste de taille. Elle doit trouver le juste milieu entre, d’un côté une volonté de remonter les taux, pour conserver une marge de manœuvre en cas d’entrée en récession de l’économie américaine et de l’autre le besoin d’éviter qu’un resserrement prématuré donne un coup de frein important à l’économie. Au final, la prudence devrait dominer, si bien que nous tablons tout simplement sur un maintien du taux officiel à son niveau actuel. Si l’on y ajoute une BCE attentiste, impatiente de pouvoir évaluer les effets de ses dernières décisions, le dollar ne devrait pas afficher de tendance claire par rapport à l’euro avant plusieurs mois.

                  *Publié chaque mois par l'organisme américain "Institute for Supply Management, l'indice ISM est séparé en deux grandes familles : l'ISM manufacturier, qui reflète la santé du secteur aux USA et l'ISM services, plus spécifique aux activités tertiaires.

                  William de Vijlder- chef économiste de BNP Paribas

                  William DE VIJLDER - Directeur de la Recherche économique de BNP PARIBAS
                  ­Consulter le portail des Etudes Economiques et L'Eco Blog

                  Juin 2016