NOUS CONTACTER

0825 334 335

du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

Etape 1
objet de ma demande

    Etape 2
    Choix du mode de contact

      Etape 3
      mes disponibilités

        Etape 4
        Mes coordonnées

          sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

          Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

          Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
          Veuillez sélectionner un mode de contact.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

          Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

            Informations personnelles

          1. Votre Entreprise

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            Valider et envoyer ma demande

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Votre demande de contact a bien été envoyée

          Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Fermer la fenêtre

          DEVENIR CLIENT

          0825 334 335

          du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

          Etape 1
          Mes disponibilité

            Etape 2
            Mes coordonnées

              Etape 3
              Informations complémentaires

                Etape 4
                Préparation du rendez-vous

                  Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

                  Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

                  Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Etape suivante

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Merci pour votre confiance

                  Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  fermer la fenêtre

                  8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
                  60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
                  12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Trouvez votre solution

                  Vous voulez...
                  Dans quel but ?
                  Pour quel objectif ?

                  Baisse du prix du brut : réactions sur les marchés

                  La réaction immédiate sur les marchés financiers est assez logique. Sur les marchés de matières premières, le prix du brut a baissé d’environ 5% à l’ouverture des marchés suivant la réunion de Doha

                  Sur le marché des changes, le dollar, devise de facturation du pétrole, s’est affaibli, tandis que les devises de pays fortement importateurs, comme le yen par exemple, se sont appréciées. Les marchés actions ont souffert, la baisse des prix du pétrole étant perçue comme un signe de ralentissement économique.

                  Enfin, les taux d’intérêt se sont détendus, l’absence de rebond des prix des matières premières pesant sur les anticipations d’inflation. La réaction des marchés financiers est cependant restée assez limitée jusqu’à présent. Une partie des mouvements a même été d’ores et déjà corrigée. L’absence d’accord au sein de l’OPEP n’est pas réellement surprenante.

                  Baisse du prix du pétrole : conséquences sur l’économie réelle

                  Les conséquences économiques de ce constat de désaccord sont, bien entendu, difficiles à évaluer à l’horizon des tout prochains mois. Si, dans le passé, la baisse sensible du prix des matières premières était plutôt perçue comme un facteur de croissance dans les pays occidentaux, cela est nettement moins vrai aujourd’hui.

                  D’une part, les économies occidentales sont moins dépendantes du pétrole. La baisse des prix a donc un impact favorable moins important. D’autre part, s i la baisse des prix peut s’apparenter à une hausse du pouvoir d’achat, celle-ci n’est plus dépensée en consommation ou investissement, mais une large proportion se traduit par un rebond de l’épargne.

                  En outre, les pays émergents producteurs de pétrole voient leur capacité d’achat diminuer, ce qui se traduit par une baisse de la demande adressée aux pays développés. Le risque est donc plus un frein à la croissance qu’un accélérateur.

                  Les économistes de BNP Paribas ont d’ores et déjà revu leurs prévisions de croissance et d’inflation à la baisse en début d’année, suite à la chute des prix du pétrole fin 2015. Il est peu vraisemblable que l’issue de la réunion de Doha entraîne une révision à la hausse des scénarios. Si la tendance sur les prix des matières premières ne change pas fondamentalement le contexte économique et financier, d’où peuvent venir des éléments encourageants ou inquiétants dans les semaines à venir ?

                  Impact des politiques monétaires sur la croissance

                  Les politiques monétaires restent assez largement accommodantes. L’absence de rebond de l’inflation donne même des marges de manœuvre supplémentaires à la Réserve Fédérale américaine. Cela devrait lui permettre de maintenir le statu quo sur ses taux directeurs, alors que le marché intègre toujours la probabilité d’une hausse supplémentaire d’ici à la fin de l’année.

                  Si la perspective d’une stabilité des taux dans la durée se renforce, alors un élément d’incertitude sera éliminé. Cela pourrait permettre aux marchés financiers d’être moins nerveux, et aux décisions économiques d’être moins difficiles à prendre. De ce point de vue, des signes encourageants au travers des enquêtes de conjoncture pourraient se dessiner d’ici à la fin du deuxième trimestre. En revanche, les signaux déflationnistes envoyés par la baisse des prix de certains actifs, s’ils persistent, pourraient renforcer les risques pesant sur la croissance.

                  Les banques centrales sont très vigilantes mais elles ne peuvent pas tout. En tout état de cause, les taux d’intérêt européens ne sont pas près de remonter dans les semaines à venir. L ’environnement de taux négatifs jusqu’à des maturités voisines de cinq ans, est amené à durer.

                  MAI 2016