Trouvez votre solution

1

Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

2

Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

3

Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer

Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

  2. 2

    Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

  3. 3

    Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Contactez-nous
  • euro faible
  • consommation européenne
  • e-commerce et PME
  • perspectives 2016
Contactez-nous
Article précédent Remontée des prix du pétrole, quelle suite à attendre ?
Article suivant 9 startups pour la 9ème saison du Numa

Exportations record pour les PME françaises : les clés du succès ?

05/07/2016

En 2015 les exportations des PME et TPE française ont progressé de 4,8 %* malgré une faible croissance du PIB (1,3 %**) et une situation géopolitique complexe. Comment nos entreprises françaises ont-elles réussi ce tour de force ? Explications.

Un euro faible qui rend les produits « Made in France » hautement compétitifs

En 2015, le cours de la monnaie européenne par rapport au dollar a oscillé entre 1,07 et 1,161, bien loin de ses hauts historiques à plus de 1,5 dollar et à des valeurs inférieures à son cours d’introduction, en janvier 1999 (1,1747 dollar). Selon les calculs du CEPII2 , un euro 10 % plus faible permettrait de gonfler la valeur des exportations de 7,5 % en moyenne.

Aussi, cet euro historiquement bas a permis aux entreprises françaises de booster leurs ventes à l’étranger grâce à une compétitivité prix record face à leurs concurrents du monde entier, notamment dans les secteurs du luxe, de l’aéronautique et de l’agroalimentaire haut de gamme.

Une consommation européenne particulièrement dynamique

La reprise d’activité en zone euro, premier débouché des PME en France, a renforcé la demande pour les produits hexagonaux. En 2015, l’Union européenne reste le premier partenaire commercial français et absorbe 59 % des exportations de la France, en progression de 2,2 % par rapport à 2014. L’Allemagne conserve sa place historique de premier destinataire, concentrant 16 % des ventes françaises. Suivent les Etats-Unis, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni, dont la demande est repartie à la hausse et qui totalisent chacun plus de 7 % des exportations de la France3. Ces exportations se concentrent dans des secteurs à forte valeur ajoutée :

Répartition des exportations françaises par secteur - source : Business France, Rapport Annuel


L’e-commerce, allié à l’export des PME

Le chiffre d’affaires français issu de ce secteur s’élève à 65 milliards d’euros en 2015, en augmentation de 15 % par rapport à 20144. La France prend ainsi la troisième position en matière d’e-commerce à l’échelle de l’Union européenne, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni. Une croissance qui s’explique notamment par un accès facilité aux marchés étrangers via Internet et donc une opportunité de booster les exportations pour les entreprises françaises.

La proportion des TPE exportatrices a ainsi augmenté de 4,5 %5 : elles représentent aujourd’hui 77 % du total des exportateurs. Selon les résultats de l’étude Oxatis – KPMG6, 55 % des e-marchands exportent leurs ventes au-delà des frontières françaises.

"Les e-commerçants français exportent essentiellement
dans les pays frontaliers/voisins."

Oxatis – KPMG

Des perspectives 2016 stables

L’année 2016 s’annonce un peu plus difficile pour les exportateurs français, en raison notamment de la disparition de « l’effet prix », lié à la remontée de l’euro. Au cours du premier trimestre 2016, les exportations françaises ont effectivement marqué une légère baisse, tempérée par une reprise en avril. Le dispositif de soutien à l’internationalisation déployé par le gouvernement devrait également porter ses fruits : il vise, notamment, à accompagner 3 000 PME supplémentaires dans leur parcours à l’export.




Sources :

*BPI France - Les exportations ont augmenté en 2015 grâce aux PME

**INSEE

1INSEE - Cours de l'Euro par rapport au Dollar US - Moyenne mensuelle

2CEPII : Centre d’études prospectives et d’informations internationales

3Business France, Rapport annuel 2015

4JDN - E-commerce international : la France en phase de conquête

5Business France, Rapport annuel 2015, page 73

6Etude Oxatis – KPMG : Le profil du e-commerçant en 2016 Spécial TPE/PME, Enquête menée sur plus de 2 500 e-commerçants du 16 novembre 2015 au 24 décembre 2015


Nous vous recommandons également
Solution

S'implanter à l'international

Vous souhaitez développer vos ventes à l’étranger et/ou vous implanter à l’international ? Trade Development vous apporte des solutions sur mesure.

article
ETI : votre innovation grâce aux startups

Quelle part du budget pour la R&D ? Qu'apporte l’open innovation ? Témoignages des binômes ETI/startups du programme Innov&Connect