Trouvez votre solution

1

Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

2

Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

3

Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer

Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

  2. 2

    Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

  3. 3

    Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Contactez-nous
  • Le recours à la cession de balance
  • fonctionnement
  • Fonctionnement
  • Les avantages
Contactez-nous
Article précédent ETI, accélérez votre démarche d’innovation grâce aux startups
Article suivant Réduire la détérioration de vos marchandises transportées

La cession de balance ou comment financer un volume important de factures clients

04/01/2016

Découvrez la success story de la société My Ice Dream, glacier artisanal, au travers de la « Saga de l’affacturage », une fiction imaginée par BNP Paribas Factor. Pour satisfaire ses exigences en matière de financement, l’entreprise devra tout au long de sa vie recourir à des solutions d’affacturage

Episode 3 : la cession de balance finance la balance clients, sans changer la facturation ni modifier la relation client.

La success story de My Ice Dream* ne se dément pas. Le développement rapide de My Ice Dream, grâce à ses produits haut de gamme aux parfums originaux, nécessite une adaptation de son mode de financement.

Pierre Stenfort, dirigeant de My Ice Dream, nous explique pourquoi il a choisi l’affacturage de balance et quels bénéfices en a tiré sa société.



Dans quelles circonstances avez-vous eu recours à cette technique d’affacturage ?

 

Pierre Stenfort : Pendant quatre ans, l'affacturage au forfait a parfaitement répondu à nos besoins en trésorerie. La gestion facture par facture correspondait très bien à notre faible volumétrie.

A ce stade de notre développement, confier la gestion de notre poste clients à notre société d’affacturage nous a permis de nous concentrer sur notre cœur de métier et de développer progressivement notre chiffre d’affaires sur le marché domestique et à l’export.

Aujourd’hui, le succès de My Ice Dream est au rendez-vous. Il s’explique d’abord par la diversification de nos produits et notamment la production de gâteaux secs haut de gamme (macarons aux cerises noires, petits sablés saupoudrés au piment). Ensuite les deux distinctions que nous avons reçues  à Barcelone et Copenhague sont venues  renforcer notre notoriété. Pour moi, la clé du succès c’est la création.

Je souhaite d’ailleurs étendre ma gamme de produits basques en lançant un nouveau  parfum tous les ans. C’est pourquoi il est indispensable que je me libère des tâches administratives pour me focaliser sur l’aspect créatif de mon métier car nos clients sont à la recherche de moments d’exceptions en achetant nos produits.

Par ailleurs, nous travaillons maintenant avec de nombreux restaurants et distributeurs spécialisés. Le développement de notre chiffre d’affaires et de notre portefeuille de clients génère alors la multiplication de factures de faibles montants.

Nous avons ainsi besoin d’une solution pour faciliter notre organisation et la gestion de ces importants volumes de factures.  Notre factor nous a proposé une solution appropriée : la cession de notre balance clients.

 

 

Concrètement comment fonctionne la cession de balance ?

 

Pierre Stenfort : Le financement de balance clients nous permet de transférer à notre factor l’intégralité de notre encours clients et cela sur une périodicité convenue (par quinzaine ou mois).

Le fichier informatique de la balance lui est adressé et en contrepartie nous recevons une avance de fonds. Notre factor finance le solde de notre balance sous 48h et nous garantit le règlement en cas de factures impayées ou de défaillance financière de nos clients. De notre côté, nous nous sommes structurés en mettant en place des procédures et en créant un département « crédit management » au sein de notre direction financière.

 

 

Quels sont les principaux avantages de la cession de balance ?

Pierre Stenfort : La cession de balance est particulièrement adaptée lorsque l’entreprise a un volume élevé de factures et un grand nombre de comptes clients. Cette solution d’affacturage est souple et pratique mais n’est pour nous qu’un simple outil de financement.

Comme je vous le disais, pour moi l’essentiel est la recherche de matières premières de qualité,  de  fruits gorgés de soleil et la création de nouvelles saveurs pour séduire nos clients. Ils nous font confiance, c’est pourquoi il nous semble important de conserver la gestion de la créance client de bout en bout sans déléguer cette gestion à un tiers.

Nous restons maîtres de la gestion de nos factures : de l’émission, à la relance jusqu’à l’encaissement. Je recommande vivement l’affacturage de balance car il permet à l’entreprise de retrouver une marge de manœuvre financière tout en gardant l’intégralité de la relation commerciale.

Découvrez comment financer votre activité avec l’affacturage de balance, une offre de BNP Paribas Factor.

Dans le prochain épisode de « La saga de l’affacturage », vous découvrirez comment My Ice Dream a recours à l’affacturage Multi-local.





*My Ice Dream, société fictive est le principal protagoniste de la "Saga de l'affacturage" imaginée par BNP Paribas Factor.

Nous vous recommandons également
Article
Affacturage au forfait : financer l'exploitation

Des besoins de financement ? Votre entreprise peut recourir à des solutions d'affacturage. Découvrez le 1er épisode de la success story de My Ice Dream

Sur le web
L’affacturage : pour qui, pour quoi ?

L’affacturage repose sur 4 piliers principaux pour soutenir le développement de l’entreprise : Financement, Connaissance, Gestion et Protection.

Sur le web
BNP Paribas Factor

BNP Paribas Factor, société d'affacturage vous présente ses solutions Poste Clients, de financement de relance et recouvrement et protection contre les impayés