Trouvez votre solution

1

Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

2

Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

3

Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer

Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

  2. 2

    Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

  3. 3

    Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Contactez-nous
  • Fraude au faux fournisseur
Contactez-nous
Article précédent Confiance des marchés, résilience de l’économie
Article suivant Immobilier d’entreprise en Ile-de-France : une bonne dynamique

Fraude au faux fournisseur : une victime témoigne !

07/09/2016

La fraude au fournisseur, appelée aussi fraude au changement de RIB, fait de plus en plus de victimes chez les entreprises françaises. Pour mieux se protéger BNP Paribas vous propose le témoignage de Pascal d’Aquilante, président d’Aventel France, dont l’entreprise a été victime de cette escroquerie et d’Henri Eydoux, en charge de la prévention de la fraude chez BNP Paribas Cash Management.

La fraude au faux fournisseur

Le mécanisme de ce type de fraude est simple : le fraudeur se fait passer pour votre fournisseur dans le but de détourner des paiements. En général, le fraudeur crée une adresse email ressemblant à celle du client pour contacter le fournisseur, par exemple, pour lui demander un duplicata de facture. Il crée aussi une adresse email ressemblant à celle du fournisseur pour rentrer en contact avec le client et lui notifier le changement de compte bancaire. Lorsque le client envoie un email à l’intention de son fournisseur, le fraudeur l’intercepte, et le transmet au fournisseur. Et inversement.

« L’élément le plus visible est la demande de changement de compte bancaire, c’est ce qui doit alerter », affirme Henri Eydoux. Il nous livre dans cette vidéo, au travers d’un cas concret, ses conseils pour se prémunir contre cette fraude.

Aventel France, société de commerce international de matières premières chimiques et plastiques, a l’habitude d’échanger avec des interlocuteurs basés à l’étranger par email, sans les avoir rencontrés.

Récemment, l’entreprise a acheté des produits auprès d’un fournisseur chinois avec lequel elle avait l’habitude de travailler depuis quelques années. Mais rien ne s’est passé comme prévu, « quelqu’un s’est infiltré dans nos communications avec lui pour se faire passer pour le fournisseur », raconte Pascal d’Aquilante, dirigeant d’Aventel.

Ce n’est qu’au moment où Aventel a demandé à son fournisseur des documents originaux pour dédouaner la marchandise que ce dernier a informé la société que le virement ne lui était jamais parvenu. Après comparaison avec les factures précédentes, les comptables ont alors constaté que le compte utilisé pour ce paiement n’était pas celui habituellement renseigné. « C’est là que j’ai compris que nous avions été victime de fraude », déclare Pascal d’Aquilante. Selon lui, « des verrous de sécurité n’ont pas été mis en place ».

Alors, en quoi consistent ces procédures sécuritaires ? Réponse avec notre expert Henri Eydoux.

Se préparer contre la fraude au fournisseur


Nous vous recommandons également
Dossier thématique
La fraude au virement

Les fraudes par usurpation d’identité ont causé 300 millions d’euros de préjudices en France. Avez-vous pris des mesures pour protéger votre entreprise ?

Dossier thématique
Lutte contre la fraude à la carte bancaire

BNP Paribas accompagne les entreprises pour lutter contre la fraude : processus de mise en conformité de leur structure aux nouveaux standards de sécurité.

Article
Fraude : attention aux vols de factures !

Vos factures émises peuvent être volées et modifiées pour escroquer vos clients ! Découvrez les techniques des fraudeurs.