Trouvez votre solution

1

Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

2

Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

3

Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer

Trouvez votre solution

  1. 1

    Vous voulez... Financer votre activité, un investissement, un projet...

  2. 2

    Dans quel but ? Acquérir un matériel ou un bien immobilier

  3. 3

    Pour quel objectif ? Disposer d’une avance de vos effets de commencer en attente de paiement

recommencer
Contactez-nous
  • Avantages
  • Règles à respecter
  • obligations
Contactez-nous
Article précédent La Réserve fédérale américaine maintient ses taux directeurs actuels
Article suivant Le droit à la déconnexion inscrit dans le Code du travail

Télétravail : pourquoi et comment le mettre en place ?

06/10/2016

Bien que plébiscité par près de deux-tiers des Français, le télétravail peine encore à convaincre les chefs d’entreprise qui ne sont aujourd’hui que 16 % à le proposer à leurs employés*. En quoi le télétravail peut-il être intéressant pour votre activité et quelles sont les règles à connaître ?

Le télétravail : qu’avez-vous à y gagner ?

Vous avez surement déjà été sollicité par un de vos employés qui souhaitait travailler tout ou partie de la semaine à son domicile. Et vous vous demandez comment vous pourriez accéder à cette requête, et dans quelle mesure cela est dans l’intérêt de votre entreprise. Avant de vous lancer, voici quelques repères pour y voir plus clair.

En matière de télétravail, l’employeur manque souvent de références. Il est souvent source d’inquiétude : perte de contrôle sur l’activité de ses salariés ou contraintes réglementaires (négociation avec les partenaires sociaux, avenant au contrat, équipements spécifiques…). Et pourtant, il peut s’avérer bénéfique pour l’entreprise. Le télétravail engendre en effet des gains de productivité non négligeables.

D’après une étude du cabinet Greenworking, la productivité des télétravailleurs se révèle à 22 % supérieure à celle des salariés en entreprise. Et ses atouts ne s’arrêtent pas là. Le travail à distance permet également d’économiser de l’espace de bureaux (et donc de réduire le loyer), voire de diminuer l’empreinte écologique de l’entreprise. Il permet aussi de motiver le déploiement de nouveaux outils (messagerie instantanée, équipements de web-conférence, modernisation du système d’information, etc.) et donc de nouveaux modes de travail, pour tous.

"La productivité des télétravailleurs se révèle à 22 % supérieure à celle des salariés en entreprise."
télétravail

Chez les salariés, le télétravail est très apprécié pour l’autonomie et la liberté d’organisation qu’il confère (horaires, déplacements…), pour la confiance dont il témoigne entre l’employeur et le salarié, et enfin, pour le bien-être qu’il procure.

Il faut toutefois noter que si les salariés souhaitent travailler à leur domicile pour deux-tiers d’entre eux, ils ne sont que 12 % à vouloir pratiquer le télétravail durant l’ensemble des jours ouvrables, par crainte de perte d’information et de manque de lien social. C’est donc pour l’employé, comme pour l’employeur, la souplesse d’organisation qui prime.



Qui peut télétravailler ? Les règles à respecter

La loi Warsmann du 22 mars 2012 dite de « simplification du droit » fixe les dispositions légales qui s’appliquent à tous les employeurs et à tous les salariés en ce qui concerne le télétravail. La récente loi du Travail d’août 2016 prévoit la mise en place d’un guide des bonnes pratiques devant servir de référence lors des négociations.

Point essentiel : tous les salariés ne sont pas éligibles au télétravail. Seuls les employés dits « autonomes » dans la gestion de leurs temps de travail, et ceux dont le métier est compatible avec le travail à distance peuvent y prétendre. Le travail à distance doit par ailleurs résulter d’une double volonté puisque le chef d’entreprise et le salarié peuvent le refuser.

En cas d’accord entre les deux parties, un avenant au contrat de travail doit être signé : il précisera les conditions de passage en télétravail, prévoira une période d’adaptation et fixera les conditions de retour du salarié dans l’entreprise.



Quelles sont les obligations du chef d’entreprise ?

La durée du travail est celle déterminée par les conventions collectives et les règles de l’entreprise en vigueur. L’amplitude des horaires durant laquelle le travailleur pourra être contacté doit également être fixée dans l’avenant.

En tant que chef d’entreprise, il est de votre ressort de fournir les équipements nécessaires à l’activité (ordinateur, téléphone, accès à distance aux logiciels, etc.), les installer et les entretenir, mais aussi de prendre en charge les frais et les dépenses en découlant (abonnement Internet, télécommunication, etc.).

Enfin, les règles de santé, de sécurité des équipements et de conditions ambiantes de travail doivent être respectées. N’hésitez pas à faire appel à un organisme agréé pour vérifier la conformité du domicile de votre salarié.




    *Etude Randstad Awards 2016, juillet 2016.

Nous vous recommandons également
Article
Tiers lieux et espaces de coworking

Les tiers lieux ou espaces de coworking se multiplient. Comment l'entreprise peut-elle s'adapter à ces nouvelles attentes ? Nos réponses.

sur le web
Mettre en application le Teletravail

Contrôle du temps de travail, garanties du télétravailleur ou textes de références : tout savoir pour mettre en place le télétravail.